top of page
Rechercher

Journal de Bord épisode n°4


Journal de bord :

La Femme Parfaite N'existe pas



Besoin de poser ces mots pour t‘expliquer mes doutes, mes peurs.


Depuis hier je sens que ma charge mentale est très présente, que mes peurs et mes doutes remontent à la surface.  Cette peur de l'échec, de ne pas y arriver, de comme toujours m'en demander trop, beaucoup trop.


Quand cette charge mentale me prend tout mon espace je ne vois même plus tout ce qu'il y a de bien et du chemin que je parcours chaque jour. Ce mois-ci j'ai clairement loupé mon lancement pour le prochain accompagnement qui est censé commencer dans 2 semaines et demie. Je ne pense pas y arriver puisqu’un programme de lancement est d'environ 4 semaines. Le plus difficile pour moi est de trouver le bon rythme de travail dans mes accompagnements et ma communication.


Je me sens frustrée et en colère contre moi puisque je n’ai pas été assidue sur ma com, je sens que je m’éparpille, la patience n’étant pas mon fort je veux aller trop vite même si je sais qu’une communauté ne se construit pas en un claquement de doigts !




Clairement mon énergie du moment est destinée à accompagnement Relevé ton Pouvoir qui se termine cette semaine. J'ai également lancé Femmes Éveillées que j'ai tellement hâte de faire avec vous. Pour ma part il s'agit d'un nouveau format, d’un nouveau challenge et donc de la préparation pour vous proposer un beau contenu et pour le coup la création j’adore. 


La peur du manque est très forte chez moi et souvent on n’en parle pas mais elle existe chez la plupart des entrepreneurs que j'accompagne et ça perso je n'en veux plus.  La peur de l’échec aussi, j’ai déjà pris des claques professionnellement mais toujours compliqué pour moi d’échouer et dans ce cas mon mental reprend le dessus « qu’est-ce qu’on va penser de moi ? Ils vont croire que je ne suis pas légitime ? » Bref tu vois le truc ou tu te mets en mode pire bourreau envers toi-même ?


Quand tout ça remonte, je me sens nulle, j'ai tout le temps envie de pleurer (vive l'hypersensibilité😉), je me dis que je ne suis pas capable, je ressens beaucoup de frustration, je suis irritable et donc pas très sympa pour mes proches.


Du coup dans ces cas-là je gère comment ?


J'en parle avec mon mari qui est aussi mon meilleur ami, après 20 ans il a mon mode d'emploi et toujours les mots juste pour me rassurer et me rebooster.

Je fais encore plus mes routines, sport, méditation tous les jours, journaling pour déposer les choses plutôt que de les laisser dans ma tête et surtout je travaille mon discours intérieur sur mes croyances limitantes. Je prends un maximum de hauteur, je mets en avant mes réussites aussi petites soient elles et si je peux je m’accorde une pause mentale pour faire du vide.

Comme vous je travaille toujours pour avancer de la meilleure façon, de manière aligner et régulière. On a le droit de douter, de se sentir perdu, dépasser, triste, en colère... Bref on a le droit de ne pas être en joie tous les jours et il est important de l'accepter car cela fait partie d'un équilibre, d’une harmonie.

 

J'ai juste envie de te dire accepte toi telle que tu es, car on est puissante même, surtout dans notre côté obscur.

 



Je te souhaite une belle journée.

Avec toute mon affection.


ML

96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page